On parle de nous dans la presse
À Limoges, Neowise propose aux entreprises des systèmes de communication sur mesure

À Limoges, Neowise propose aux entreprises des systèmes de communication sur mesure

En Haute-Vienne, plusieurs jeunes pousses ont été créées en 2020 et s’apprêtent à décoller en 2021. C’est le cas de Neowise à Limoges, créée par Nicolas Duphot. Il vient de mettre en service sa solution de télécommunications “éthique” au centre de langue CLEF à Limoges. Une technique simplifiée, une offre adaptée aux besoins de l’entreprise, un accompagnement… C’est ce que recherchait la gérante, Michelle Eyzat. Rencontre.

Michelle Eyzat, la gérante de CLEF à Limoges, Jacob, salarié du centre de langues et Nicolas Duphot, créateur de Neowise. © Photo Stéphane Lefèvre

Mars 2020, souvenez-vous : le premier confinement, les hôpitaux débordés, les soignants applaudis, les entreprises à l’arrêt qui s’organisent… C’est ce mois-là précisément que Nicolas Duphot décide de quitter son entreprise.

Il est responsable d’une agence de télécom, il a une situation confortable, il s’entend bien avec ses collègues, mais sa vision du métier a changé.

« J’ai été extrêmement frustré de ne pas pouvoir apporter de réelles solutions aux entreprises pour leur permettre de faire face au confinement et notamment au télétravail, explique-t-il. J’ai vu tellement de personnes qui ont mobilisé leurs compétences pour innover que j’ai décidé de me lancer… »

Une offre accessible et peu contraignante

Le jeune Limougeaud quitte donc son agence, sans avoir ce qu’il veut faire exactement. Son idée, il va la concrétiser pendant l’été, au moment même où la comète Neowise est passée au-dessus de nos têtes. D’où le nom de son entreprise.

« Neowise est une entreprise spécialisée dans les systèmes de communication sur mesure à destination des PME et PMI qui désirent améliorer leur agilité, précise-t-il. L’idée principale, c'est de concilier innovation et éthique autour des trois domaines d’interventions principaux qui articulent notre vision du métier : le service d’opérateur téléphonie et internet très haut débit, la transformation digitale et le pilotage de projets de créations d’infrastructures réseaux. »

Pour construire son projet, il va proposer une offre sans engagement et du matériel interopérable avec un maximum de systèmes. 

« Je voulais aussi apporter un accompagnement qui permette aux entreprises d’être autonomes et de ne pas dépendre de Neowise. Elles ont accès à toute la documentation, à tous les mots de passe nécessaires. Je ne veux pas que les gens restent avec moi parce qu’ils sont prisonniers mais parce qu’ils sont contents… »

NICOLAS DUPHOT (Neowise)

Pour Nicolas Duphot, l’innovation de Neowise ne repose pas sur la technique mais sur l’approche commerciale et l’accompagnement : « Je me suis mis à la place du client, poursuit-il. Je travaille depuis 2003 dans les télécoms et j’ai analysé les retours, étudié les attentes. Pour y répondre, j’ai monté des serveurs de communication unifiés. Je me suis appuyé sur une offre qui s’appelle Wazo développée par une société franco-canadienne. Une solution ouverte, opensource, que je peux héberger sur cloud, dans des serveurs. Cela me permet de faire des économies d’échelle et d’apporter des services à valeur ajoutée, même à de petites entreprises. »

Une écoute des besoins, une réponse adaptée

La liberté, le service, l’accompagnement, c’est justement ce que recherchait Michelle Eyzat, qui dirige CLEF, un centre de formation en langues étrangères, à Limoges. « J’ai rencontré Nicolas par hasard au mois de septembre, confie-t-elle. Il venait prendre des cours d’anglais avant de lancer son entreprise. Quand il m’a expliqué ce qu’il faisait, j’ai immédiatement été intéressée… »

Chaque année, le centre accueille près de 800 stagiaires, des jeunes, des étudiants et des professionnels et fait travailler 9 personnes. Mais depuis le mois de mars 2020, il a basculé dans le monde digital et transféré 80 % de ses formations en distanciel.

« Je savais que nous avions besoin d’évoluer, précise Michelle Eyzat mais je n’ai jamais eu quelqu’un qui avait le temps et les compétences pour me conseiller… Neowise, c’est exactement ce que je cherchais. Nicolas m’a écoutée. Il est parti de notre besoin. Il est revenu avec une proposition conforme à nos attentes. À Noël, nous avons basculé de notre ancien système au nouveau. Téléphone, internet, fibre, WiFi… il nous a apporté une solution sur mesure qui n’a pas perturbé l’organisation et le travail. J’ai toujours eu le même interlocuteur et le jour de l’installation, il était là pour tout gérer. Cerise sur le gâteau, je n’ai plus qu’une seule facture ! Je suis ravie d’avoir trouvé le prestataire que je cherchais et qui n’existait pas. Cela fait du bien d’être traité comme un être humain et pas comme un numéro de contrat ou une facture… »

Des embauches et un nouveau service

Le centre de langue commence donc l’année sur de nouvelles bases. Les cours à distance, tant redoutés par Michelle Eyzat, parce qu’elle craignait de perdre en proximité et en personnalisation, se passent finalement très bien. La digitalisation du centre, créé en 1986 à Limoges, lui a même donné une visibilité nationale. Il a gagné de nouveaux stagiaires. Michelle Eyzat attend maintenant le retour de ces "étudiants" en présentiel mais reste sereine en cas de nouveau confinement. La bascule est faite.

Nicolas Duphot lui, a enfin trouvé sa voie. Il va continuer de proposer Neowise aux entreprises de la région, en France et pourquoi pas à l’étranger. Il devrait procéder au premier semestre à la première embauche d’un technicien. Il aimerait aussi pouvoir prendre un alternant à partir du mois de septembre, un profil licence pro réseaux et télécoms. En attendant, il s’apprête à sortir un pack simplifié, dédié aux TPE, toujours avec la même éthique : faire passer la satisfaction client avant la performance commerciale. 

Anne-Sophie Pédegert (Journaliste. Chef de rubrique Economie chez Le Populaire Entreprendre)

crédit photo : Stéphane Lefèvre

Article source : https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/a-limoges-neowise-propose-aux-entreprises-des-systemes-de-communication-sur-mesure_13904791/

Partager

dans Neowise
NEOWISE participe à la Start up Battle Aliptic